Journalisme

Agences de presse

Rapport de recherche:
Présent et avenir des agences de presse nationales dans les petits Etats européens, notamment de Keystone-ATS

A la suite de la décision prise par certains éditeurs de ne plus utiliser les services de l'agence de presse suisse Keystone-ATS, et après un débat général sur les performances de celle-ci, sa gouvernance et son financement, la COFEM a décidé de consacrer une attention particulière à ce sujet durant le premier semestre 2021.

D'une part, la Commission a mené 17 entretiens avec des représentants de la branche. D’autre part Johanna Grüblbauer, docteure et enseignante HES, a été chargée d’élaborer un rapport de recherche transnational.

Les travaux ont permis de brosser un tableau de la situation des agences de presse dans six pays européens (Finlande, Belgique, Norvège, Grande-Bretagne/Irlande, Autriche, Suisse). Les entretiens servent de base pour un débat approfondi; le rapport de recherche est disponible pour la lecture.

Vous trouvez ici le Resumé (DE)
Vous trouvez ici le Rapport par pays (DE)
Vous trouvez ici la Présentation (DE)

Le journalisme au temps du coronavirus

Comment les professionnels des médias en Suisse traversent la crise.

En août et septembre 2020, la Commission fédérale des médias (COFEM) a demandé à 33 journalistes des trois grandes régions linguistiques de Suisse comment ils avaient perçu et géré la crise de Corona jusqu'à présent. Lors de discussions qualitatives en groupe, ils donnent un aperçu multidimensionnel de leur travail.
La COFEM a consigné les échanges et a complété leurs déclarations par ses propres conclusions. L’ampleur des difficultés que les journalistes doivent surmonter pour travailler dans les conditions imposées par la situation est également mise en lumière.

Vous trouvez ici le communiqué de presse 
Vous trouvez ici le document 

Défense du journalisme

Les changements structurels que connaît le marché des médias exercent une pression croissante sur le journalisme. Les contenus dictés par des intérêts se mêlent de plus en plus aux contributions journalistiques et il est donc de plus en plus difficile pour les utilisateurs d’identifier correctement les formes de présentation et la source des textes.

La COFEM a examiné en détail cette problématique actuelle. Dans son document de travail, elle préconise de sensibiliser davantage le public au travail journalistique. Elle recommande d'examiner les mesures qui permettraient de renforcer le journalisme. De fait, le journalisme est au cœur de la société et de la démocratie.

Vous trouverez ici le document de travail "Défense du journalisme".

Markus Spillmann (EMEK) a présenté le document de travail au cours du JournalismusTag.19. Sous la direction de Franz Fischlin (SRF / Quajou), une discussion a eu lieu entre Manuela Paganini (JJS), David Sieber (journaliste suisse), Franca Siegfried (impressum), Alexandra Stark (MAZ), Stephanie Vonarburg (syndicom) et Michael Wanner (Watson).

Le journalisme dans le contexte de la numérisation: financement du journalisme

Pour les médias classiques, le financement du journalisme est un casse-tête de plus en plus difficile à résoudre. La numérisation a déjà donné lieu à de nouvelles structures de marché. Ainsi, les plateformes ont acquis un rôle important également dans la diffusion de productions journalistiques et génèrent désormais des recettes.

La COFEM a commandé des expertises sur ce thème

Le 24 avril 2017, les scientifiques ont présenté leurs expertises dans le cadre d’un évènement public organisé dans les murs du Musée de la communication à Berne.

Début de la page

Dernière mise à jour: 13.09.2022